samedi – 26 août, 00:45
Faire FR

Ils sont légers, rayonnants de couleurs et de liesse comme le milieu de l'été. En écoutant ces trois Parisiens, on sent comme le bruissement de l'odeur d'un maillot de bain adolescent, le parfum du lac qui a séché au soleil sur la peau, auxquels se mélangent des effluves minérales de danse, de baisers et d'alcool (il faut quand même pas déconner). 

Dans les sons épais des synthétiseurs analogiques, le battement pressé de la grosse caisse, les nappes de claviers recouvrant les voix comme les nuages apportent l'ombre et les paroles pleines de frivolité, on ressent alors les termes employés pour décrire leur musique : Gaule Wave, Tek Surf, Psych France. 

Faire pratique une musique de (ré)jouissance, teintée d'une insouciance floutée par l'urgence et la nécessité d'une nuit de fête.

EN | They are light, radiant of a colourful joy like a midsummer.  Listening to these 3 Parisians, you hear the rustle of a teenage swimsuit, the fragrance of lake water dried on our skin, mixing with the mineral scent of dance, kisses and alcohol (no kidding!). Within thick sounds of analogical synthetizers, fast beat of the bass drum, keyboard layers covering voices like clouds bringing shade and frivolous lyrics, you finally feel the words used to describe their music: Gaule Wave, Tek Surf, Psych France . 

Faire plays music for enjoyment, tinted with recklessness and the emergency needing of a debauchery night.